Historique du Lycée

Le lycée professionnel Ambroise Croizat de Tarnos a succédé au centre d’apprentissage des Forges de l’Adour.
Celui-ci, créé en 1932, a laissé des souvenirs dans l’histoire locale : il fut l’une des premières écoles techniques de l’Aquitaine pour le travail du fer. Les principaux métiers des Forges y étaient enseignés : ajusteurs, chaudronniers, forgerons…

Les élèves apprentis se rendaient au Cours   complémentaire de Tarnos Forges (situé à l’entrée sud de l’Avenue Jean Jaurès) pour y suivre les cours théoriques de 16h30 à 18h30.
Le Centre d’Apprentissage ferma ses portes en juin 1964 en pleine reconversion des Forges de l’Adour…

Un établissement d’enseignement professionnel lui succéda, place Albert Castets (actuelle Ecole de Musique), avec ateliers, salles de cours,…..

Devenu trop exigu, la région Aquitaine fit construire un nouveau lycée, Avenue Marcel Paul, à 300 m de l’ancien, aux abords immédiats de la zone industrielle de BOUCAU-TARNOS.

Le lycée professionnel Ambroise CROIZAT a ouvert, depuis 1992, les portes de nouveaux locaux, fonctionnels, qui saisissent par leurs volumes intérieurs. Il s’intègre heureusement à l’ensemble de l’espace d’embouchure de l’Adour. Le lycée est un pôle industriel fort, solidement inscrit sur un territoire qui occupe la large bande côtière jusqu’à la frontière et le sud des Landes.

De filières industrielles tournées vers les métiers de la maintenance (industrielle et automobile), de la chaudronnerie,  de l’électrotechnique et de l’électronique, il a ouvert en septembre 2013 des filières tertiaires, dans le champ des Métiers de la Sécurité.